• Recette: L'Iceberg poêlée.

    À défaut d'avoir les endives (qui me manquent  énormément), j'ai fait dorer  un oignon coupé en lamelles dans une poêle beurrée, j'y ai ajouté quelques feuilles d'iceberg  avec quelques cuillerées d'huile d'Olive , une tomate pelée, coupée en morceaux, une gousse d'ail, une pincée de paprika, c'est mon épice préférée encore une petite dizaine de minutes et c'est prêt.

    Un peu croquant, fondant, sucré, une petite merveille que j'ai apréciée  avec un oeuf dur, pas vraiment dur. Ce n'est pas aussi bon que des endives mais régalé quand même et en attendant j'improvise  ...

    Bon dîner.

    « L'hiver 2013 dans le Wisconsin.La neige. »

  • Commentaires

    1
    Clote
    Jeudi 21 Février 2013 à 01:33

    Voilà exactement le genre de blog qui m'insupporte. 
    Je suis désolée, mais vous êtes loin d'être la seule à être expatriée sur la terre, alors pas besoin de partager votre petite vie morose comme si vous étiez la femme la plus avant-gardiste de l'univers. Et encore moins aux USA! 
    Non mais j'hallucine, je me permets de dire que je suis très jeune, j'ai vécu en Inde, en Chine, à Tahiti et en Italie, et j'en fais pas pour autant un blog ou je fais mon intéressante! Des "expats woman" comme vous dites, il y en a des milliers, et certaines d'entre elles ont des vraies vie d'expatriée : les températures insupportables, la nourriture pire que difficile (Il n'y a pas d'endives aux states? Que c'est dur!), un dépaysement total, pas de connexion internet même! Alors, désolée, je ne qualifierai pas votre vie 'd'expatriée'. 
    Je vous imagine très bien : femme 'd'expat' au foyer, avec le mari qui bosse et qui endure tout, et vous qui participez à des carnets de voyages, cafés et bibliothèques tournantes entre expats! Qu'elle est dure la vie d'une 'expat woman'! Que c'est dur de vivre dans un pays anglophone, ou la nourriture est la même qu'en France, et ou les conditions et le niveau de vie sont égaux à ceux que vous aviez avant! Mais vous êtes juste contente au final, en retrant en France, d'arborer votre statut 'd'expat', et de vous en vanter et être le centre d'attention. Trop d'égocentrisme, ça m'écœure. 
    Et corrigez vos fautes d'orthographe. C'est pire que pathétique.  

    2
    fifite Profil de fifite
    Jeudi 21 Février 2013 à 01:47

    Je peux savoir ce qui vous a attiré dans ma pathétique vie ? Et pourquoi vous racontez votre magnifique vie en Inde, en Chine, en Italie, à Tahiti dans mon blog inintéressant? Si vous ne vouliez pas faire votre intéressante vous pouviez juste m'envoyer un message privé, non???
    En plus vous jugez la vie de quelqu'un par son blog???? wow, vous êtes sûre que vous êtes bien placé pour me faire la leçon??
    Vous êtes?

    3
    Teten
    Jeudi 21 Février 2013 à 03:58
    Toute expérience partagée est bonne à prendre. De la plus simpliste à la plus compliquée!
    J'ai bientôt 34 ans, je suis parisienne, je gère une agence d'une quinzaine de personnes, en un an j'ai augmenté le chiffre d'affaires de ma société de 30%. Je suis quelqu'un de respecté dans mon milieu et quelqu'un de respectable. Je m'assume seule financièrement parlant. J'ai une famille aimante qui me soutient dans mon chemin et dans mes choix de vie. Des amis de très longues dates qui malgré nos destins, nos parcours différents et géographiquement éloignés, sont présents pour moi depuis plusieurs années. Pourtant, malgré toute mon assurance, mon indépendance, malgré l'amour, la présence, la fidélité que me témoigne mon entourage, je ne suis pas certaine d'avoir le courage de suivre un homme (et dieu sait que je crois encore au prince charmant malgré mes dizaines de déceptions) à l'autre bout du monde, aussi princesse qu'il pourrait faire de moi.
    Alors même si la banlieue de Chicago ressemble au jardin d'Eden comparée au Darfour (et non à l'ile paradisiaque dénommée Tahiti ou le tiers monde que vous appeler "l'Italie"), je serais incapable, peut être par lâcheté, de partir y vivre. Même pour y suivre l'amour de ma vie. Ces témoignages, aussi futiles que la complication de remplacer une endive dans un plat, sont pour moi de véritables preuves d'amour et de courage. Mettre sa vie entre parenthèses (oui il y a l'avion mais encore faut-il se le payer et avoir le temps!) je trouve ça juste beau!
    Et moi ces miettes d'amour quotidiennes, j'en veux et j'en réclame par milliers Mademoiselle!
    Et pour ce qui est des fautes, j'ai envie de vous répondre de modifier vos priorités.
    Des baisers
    4
    Vendredi 22 Février 2013 à 17:19

    Hello There!

    Un petit coucou depuis la banlieue de Chicago et juste pour dire que j'ai réussi à trouver des endives^^ Ils appellent ça Belgium Endives or French Endives (prononcer endaïvezes). Vous avez essayé de faire un tour à Whole Foods ou Dominick's (Safeway) si vous en avez par chez vous? 

    PS: ne pas faire attention aux commentaires de déçus de la vie qui s'emploient à te pourrir la tienne...

    5
    fifite Profil de fifite
    Vendredi 1er Mars 2013 à 15:50

    Merci Nagaelle. j'ai trouvé des Belgium Endives à 3 dollars la livre, à Pick & Save, un petit bonheur de temps en temps, ça fait du bien. Je connaissais whôle food mais pas Dominick's.  Vous êtes de quelle ville? Trop cool.

     

    6
    Sandarc
    Jeudi 4 Avril 2013 à 19:25
    Pupuce, tu te fais laminer par une vieille folle qui ne sais pas ce qu'elle raconte et parce qu'elle ne te connait pas. Crois moi, je trouve que c'est le plus beau des cadeaux que tu as à ton mari et lui aussi, car, sans lui, je ne suis pas sur que tu aurais pu vivre cette expérience. Bravo ma belle, je te félicite. Continues à nous faire goûter à distance à tes recettes. Et n'écoutes pas Madame j'ai fais pleins de voyage. Kiss my friend.
    7
    fifite Profil de fifite
    Vendredi 5 Avril 2013 à 16:19

    Merci Sandarc de ton soutien, merci de suivre mon aventure aussi.

    à bientôt. kisssssssssssssss.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :